Appel à contribution de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée

Appel à contributions
Date d’ouverture des dépôts
Date limite des dépôts

Appel à contribution de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée de l’Institut de Recherches et d'Études sur les Mondes Arabes et Musulmans (IREMAM, UMR 7310, AMU-CNRS), intitulé « Islam éthiopien. Une histoire connectée de l’Éthiopie médiévale (Xe-XVIe siècle) » et proposé par Amélie Chekroun et Julien Loiseau.

Calendrier : 

Les propositions d’article (4000 signes maximum), accompagnées d’une courte notice biographique, sont à envoyer avant le 1er septembre 2021 à Amélie Chekroun : ameliechekroun@gmail.com

Les auteurs seront contactés au cours du mois suivant. Les articles, rédigés en français ou en anglais et d’un volume maximal de 45000 signes, doivent être soumis au plus tard le 1er avril 2022. Pour plus d’informations concernant les règles de rédaction et le processus éditorial, voir ici.

Les recherches sur le passé de la Corne de l’Afrique (Éthiopie, Érythrée, Djibouti, Somaliland) connaissent un renouveau sensible depuis un quart de siècle. Les études archéologiques et historiques y ont gagné une autonomie nouvelle dans un champ longtemps dominé par l’approche philologique. Une périodisation plus fine et mieux établie de l’histoire de la région émerge de ces travaux. Elle souligne l’ampleur de la rupture (sociale, culturelle, mémorielle) intervenue dans la seconde moitié du XVIe siècle. Cette dernière fait suite à la guerre ayant opposé pouvoirs chrétien et musulman dans les années 1530-1540, la profonde réorganisation territoriale de l’ensemble de la région qui s’ensuivit, l’installation massive des populations oromo sur d’anciens territoires aussi bien chrétiens que musulmans, ou encore la fondation d’une province ottomane dans les années 1550 sur la côte érythréenne. Par contrecoup, l’historiographie consacrée à l’époque dite médiévale, plus clairement distinguée de l’étude des siècles postérieurs, a acquis une cohérence et une visibilité nouvelles dont témoignent les parutions en 2020-2021 d’un Companion to Medieval Ethiopia and Eritrea (éd. S. Kelly), d’un dossier de la revue Antiquity consacré à « The archaeology of Cosmopolitanism in Medieval Ethiopia » (éd. Th. Insoll) ou encore de la première Histoire de l’Éthiopie sous les Salomoniens (1270-1551) en amharique (D. Ayenachew). Les nouveaux habits de ce Moyen Âge éthiopien résultent, au moins en partie, d’un recul sensible de l’approche obsidionale qui a longtemps dominé l’historiographie de la Corne de l’Afrique. C’est en ouvrant l’histoire du haut plateau occidental de la vallée du Rift, dominé par un royaume chrétien depuis le IVe siècle, à celle des basses terres, du haut plateau oriental et de leurs horizons plus lointains, que cette période de l’histoire éthiopienne apparaît dans toute sa singularité.

EN SAVOIR PLUS

Les autres opportunités

Appels à projet
Bientôt terminé

Responsabilité(s) des décideurs publics face à la pandémie Covid-19

Date limite des dépôts
Appels à projet
Bientôt terminé

Acceptation sociale de la restriction des libertés dans le contexte de la pandémie de Covid-19

Date limite des dépôts
Bourses
Bientôt terminé

Bourses de la Fondation Thiers

Date limite des dépôts