Résultats de l’enquête sur les acteurs et les activités en Humanités numériques à l’École normale supérieure. Quelle place pour le CNRS ?

Humanités numériques

Une enquête sur les acteurs et les activités en humanités numériques existant à l’ENS-Ulm a été menée de juillet 2017 à juin 2018 dans le cadre de l'initiative Digit_Hum. 67 acteurs ont été identifiés et 76 activités recensées (projets, manifestations scientifiques et formations). Tous les résultats de cette enquête sont désormais consultables en ligne, ainsi qu'une liste des activités recensées et un réseau institutionnel interactif montrant les collaborations entre l'ENS et ses institutions partenaires dans le cadre de ses activités en humanités numériques.

Les acteurs en humanités numériques à l’ENS

Soixante-sept acteurs en humanités numériques ont été identifiés à l'ENS. Chercheurs, enseignants, ingénieurs, techniciens, personnels des bibliothèques et étudiants ont directement répondu à l'enquête ou ont été mentionnés comme étant impliqués dans une ou plusieurs activités liées aux humanités numériques au sein de l'École (structuration, développement d’outils, enrichissement, visualisation, etc.). Notons qu’avec quarante-huit personnes, en grande partie réparties au sein des laboratoires Item, Lattice et AOrOc, l’organisme d’appartenance de loin le plus présent est le CNRS.

À l'institut des textes et manuscrits modernes travaillent plusieurs ingénieurs dont l’activité est directement et exclusivement tournée vers l’informatique et le numérique, tandis que de nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs s’impliquent dans la numérisation et la publication en ligne de corpus de manuscrits et d’archives modernes.

Le laboratoire Langues, Textes, Traitements informatiques et Cognition a pour spécialité de recherche la linguistique et le traitement automatique des langues, mêlant linguistique, informatique et intelligence artificielle, domaines dans lesquels s’impliquent les ingénieurs et chercheurs de cette unité du CNRS.

Le laboratoire d'Archéologie et Philologie d'Orient et d'Occident (AOrOc) rassemble des chercheurs utilisant abondamment des outils relevant des humanités numériques pour leurs projets de recherche (bases de données relationnelles, cartographie et système d'information géographique, traitement automatisé de données, etc.).

Rattachement des acteurs en humanités numériques par laboratoire CNRS / ENS © A. Picandet

Fonctions, métiers et outils des acteurs en humanités numériques à l’ENS

Les réponses apportées témoignent bien de la variété et de l’hétérogénéité des métiers, compétences et parcours menant aux humanités numériques. L’humaniste numérique et l’objet numérique sont pluriels, il est difficile d’en tracer les contours.

Anthropologues, archéologues, historiens, philosophes, enseignants et enseignants chercheurs en toutes disciplines (métiers de la recherche et de l’enseignement), mais aussi cartographes, ingénieurs en sciences humaines et sociales spécialisés en sources anciennes, linguistique ou traitement de données (métiers de soutien à la recherche), sans oublier bien sûr les métiers de l’informatique, de l’information scientifique et technique (archivistes, bibliothécaires, documentalistes) et les éditeurs : la majorité des personnels ayant répondu au questionnaire ont vu leurs métiers évoluer ces dernières années. Les humanités numériques ont profondément modifié leurs méthodes et pratiques de travail. Ce renouvellement semble plutôt perçu positivement par les personnes ayant répondu à l’enquête.

Les outils et technologies cités dans le cadre de projets en humanités numériques sont nombreux et diversifiés.

 

Pile des outils et technologies utilisés en humanités numériques à l'ENS © A. Picandet

Activités en humanités numériques menées au sein de l’ENS

L'enquête menée entre juillet 2017 et juin 2018 a permis de recenser 76 activités en humanités numériques à l'échelle de l'ENS. Il peut s’agir de travaux nettement identifiés comme appartenant aux humanités numériques ou de projets en sciences humaines et sociales exploitant les outils du numérique pour se développer et s’enrichir.

La répartition des projets en humanités numériques par laboratoire met en avant les mêmes unités de recherche que celles qui comportent le plus d'acteurs dans cette discipline. Parmi eux, l'Item s’investit dans de nombreux projets d’édition de corpus numériques et a développé en interne la plateforme EMAN (Édition de Manuscrits Modernes), outil de publication mutualisé favorisant l’exploitation numérique de documents. Au sein du laboratoire AOrOc, la plupart des projets de recherche en cours impliquent les humanités numériques. Quant au Lattice, il coordonne onze projets en humanités numériques, portant en particulier sur le traitement automatique des langues.

Répartition des projets en humanités numériques par laboratoire CNRS / ENS © A. Picandet

Cette enquête a été mise en place par Marie-Laure Massot, ingénieure d'études CNRS au Centre d’archives en philosophie, histoire et édition des sciences et Agnès Tricoche, ingénieure d'études CNRS au laboratoire Archéologie et Philologie d'Orient et d'Occident, avec l’aide du pôle Humanités numériques du labex TransferS et de la Mission de coordination des humanités numériques de l’ENS.

Digit_Hum, c'est aussi un ensemble de portraits d'acteurs en humanités numériques à l'ENS, régulièrement alimenté. Les derniers portraits peuvent être consultés en ligne.

Un portfolio de l'artiste Saint-Oma, qui illustre l'initiative depuis 2 ans, est également en ligne, ainsi que l'atelier Digit_Hum 2018 portant sur la cartographie.

Laboratoires du CNRS concernés par l’étude

  • Archéologie et Philologie d'Orient et d'Occident (AOrOc, UMR 8546, CNRS / ENS / EPHE)
  • Centre Jean Pépin (UMR 8230, CNRS / ENS)
  • Centre Léon Robin de recherches sur la pensée antique (UMR 8061, CNRS / Université Paris-Sorbonne / ENS)
  • Centre d’archives en philosophie, histoire et édition des sciences (CAPHÉS, UMS 3610, CNRS / ENS)
  • Centre Maurice Halbwachs (CMH, UMR 8097, CNRS / ENS / EHESS)
  • Centre de théorie et d’analyse du droit (CTAD, UMR 7074, CNRS / Université Paris Nanterre / ENS)
  • Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC, UMR 8066, CNRS / ENS / Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
  • Département d’Informatique de l’ENS (UMR 8548, CNRS / INRIA / ENS)
  • Institut des textes et manuscrits modernes (Item, UMR 8132, CNRS / ENS)
  • Langues, Textes, Traitements informatiques et Cognition (Lattice, UMR 8094, CNRS / ENS / Université Sorbonne Nouvelle)
  • Pays germaniques. Archives Husserl – Transferts culturels (UMR 8547, CNRS / ENS)
  • République des Savoirs. Lettres, Sciences, Philosophie (USR 3608, CNRS / ENS / Collège de France)

Contact

Marie-Laure Massot
Centre d’archives en philosophie, histoire et édition des sciences
Agnès Tricoche
Archéologie et Philologie d'Orient et d'Occident

Références

Retrouvez les résultats complets de l’enquête sur le site Digit_Hum.
 
Massot M-L., Tricoche A. 2018, Acteurs et activités en humanités numériques à l'École normale supérieure : Enquête. CAPHES - UMS 3610 CNRS / ENS ; Labex TransferS - Pôle Humanités Numériques.